Écrit par Nature&Survie Catégorie : Randonnée, Camping

Sac de couchage ou couverture ultra légères ?

image d'une tente avec une couverture ultra légère à l'intérieur

Nous comparons et opposons deux choix de couchage : le sac de couchage ou la couverture ultra légère notamment en ce qui concerne la chaleur, la régulation de la température, la facilité d’utilisation, etc.

Pour les randonneurs, les cyclistes ou toute personne qui désire voyager léger et rapidement, un sac de couchage ou une couette ultra légère est un achat incontournable qui permet de réduire considérablement le poids et l’encombrement d’un kit de nuit. Mais le choix entre ces deux styles peut s’avérer délicat, car ils présentent tous deux des avantages et des inconvénients uniques. Nous présentons ci-dessous les sacs de couchage et les couettes ultralégers et détaillons leurs principales caractéristiques, notamment la chaleur, le poids, la régulation de la température, l’installation, etc. Pour connaître la liste de nos meilleurs choix et d’autres conseils d’achat, vous pouvez consulter notre article sur les meilleurs sacs de couchage ici.

Équipements de couchage ultralégers

Les sacs de couchage

La plupart des amateurs de plein air connaissent les sacs de couchage traditionnels, mais les sacs de couchage ultralégers nécessitent un peu plus d’explications. Ces sacs légers reprennent le design d’un sac momie (étroit aux pieds, plus large aux épaules, une capuche autour de la tête) et le rationalisent encore plus en utilisant des matériaux d’enveloppe plus fins, un duvet plus puissant, des fermetures éclair mi-longues (ou plus courtes) et des dimensions plus petites. Certains sacs ultralégers suppriment même la capuche et la fermeture éclair pour adopter un style tubulaire qui offre une chaleur exceptionnelle par rapport au poids (mais au détriment de la régulation de la température). Il est important de noter que si les sacs de couchage sont des isolants aussi efficaces, c’est en grande partie grâce à leur conception sans courant d’air qui enveloppe entièrement le corps (y compris la tête), empêchant l’air chaud d’entrer et l’air froid de sortir.

Les couettes pour sac à dos

Les couettes de randonnée sont plutôt destinées aux randonneurs ultralégers et à ceux qui dorment dans des hamacs, mais elles méritent d’être examinées de près par tous ceux qui souhaitent rationaliser leur kit de nuit.

La conception d’une couette repose sur l’idée que les plumes situées sous votre sac n’offrent pas beaucoup d’isolation – elles sont surtout comprimées par le poids de votre corps. Ainsi, un quilt supprime la capuche et le dos (mais pas le cale-pied) d’un sac momie traditionnel, offrant une isolation uniquement sur l’avant et les côtés de votre corps. Les couettes dites “top quilts” se drapent simplement sur le corps, tandis que la majorité des modèles sont équipés de fixations pour créer un système fermé avec votre matelas.

De nombreuses couettes, mais pas toutes, ont des fermetures arrière qui vous permettent de les fixer autour de vous comme un sac de couchage (particulièrement utile si vous n’associez pas votre couette à un matelas). Pour des raisons de légèreté, ces fermetures se limitent généralement à 1 ou 3 boucles ou clips sur l’ouverture arrière.

De plus, certaines couettes ont des boîtes à pieds qui se ferment à l’aide d’une fermeture à glissière ou de boutons-pression et d’un cordon inférieur (ce qui vous permet d’utiliser la couette comme une couverture). Ces fermetures garantissent que la couette reste autour de vous pendant que vous dormez, mais elles ne font pas grand-chose en termes de protection contre les courants d’air. En fin de compte, les couettes sont souvent plus légères que les sacs de couchage, mais elles sont aussi plus résistantes aux courants d’air.

Les sacs de couchage versus les couettes hybrides 

Il convient de mentionner qu’il existe un petit sous-groupe de sac de couchage / couettes hybrides qui conserve de nombreuses caractéristiques des deux. Par exemple, le Feathered Friends Flicker UL est essentiellement un sac de couchage sans capuche avec une fermeture éclair sur toute la longueur, et ses dimensions sont telles que vous pouvez vous enfermer complètement.

Cependant, lors des nuits plus chaudes, il se dézippe jusqu’au niveau des pieds et se ferme à l’aide d’un cordon, de sorte qu’il fonctionne comme une couette et peut s’ouvrir comme une couverture. Une autre option hybride est le Therm-a-Rest Ohm, qui présente un design similaire dans un emballage légèrement plus léger. Tous deux sont des systèmes de couchage ultralégers très polyvalents qui passent du froid au chaud mieux que quiconque et peuvent même être utilisés comme une couverture pour deux personnes en cas de besoin.

Remarques sur les performances

1. Chaleur : sacs de couchage

Tout bien considéré, les sacs de couchage sont les grands gagnants en matière de chaleur. Pendant une nuit froide, il est difficile de battre la rétention de chaleur d’un sac et d’une capuche bien ajustés. À l’inverse, même bien fixés à un tapis de sol, les duvets ne garantissent pas un sommeil sans courant d’air et ne s’étendent pas au-dessus de la tête pour former un cocon complet.

Cependant, ce n’est pas aussi simple que nous le souhaiterions. En fait, lorsque l’on compare un sac et une couette ayant le même indice de température (le Magma et le Magma Trail de REI Co-op à 30 degrés, par exemple), il est courant de voir plus de duvet dans la couette (dans ce cas, (57 grammes de plus), ce qui équivaut à plus de chaleur (spécifiquement sur le dessus et les côtés du corps).

En outre, de nombreux sacs de couchage sacrifient des caractéristiques telles qu’une capuche ou un collier de serrage au nom de l’économie de poids. Cette conception dépouillée (que l’on retrouve dans des sacs comme le Tanager de Feathered Friends) élimine une grande partie de la capacité de rétention de la chaleur d’un sac momie, le rapprochant ainsi de la protection d’une couette. Et pour rendre la comparaison encore plus difficile, les couettes ne sont pas soumises aux mêmes tests de température normalisés EN/ISO que de nombreux sacs de couchage (pour en savoir plus, consultez notre article sur les indices de température des sacs de couchage).

Dans l’ensemble, vous pouvez vous attendre à ce qu’un sac de couchage complet avec un gonflant similaire soit plus chaud qu’une couette, mais il est important de creuser davantage pour établir de véritables comparaisons.

Enfin, votre matelas de couchage est un élément clé de votre équipement de couchage (que vous soyez dans un sac de couchage ou dans une couette) et ne doit pas être négligé. La plupart des matelas de couchage ont un indice de chaleur exprimé en valeur R (de 1 à 8 environ), ce qui constitue un bon point de départ pour déterminer dans quelle mesure ils vous isoleront du sol. En général, la plupart des randonneurs de trois saisons peuvent s’en tenir à une valeur R d’environ 3 ou 4, tandis que les campeurs d’hiver voudront passer à un modèle isolé avec une valeur R de 6 ou 7. Le Therm-a-Rest NeoAir XLite offre un bon équilibre entre le poids et l’isolation, avec une conception ultralégère (0,3 kg) et une valeur R de 4,2 pour les trois saisons.

2. Poids et capacité de stockage : couverture ultra légères

Les adeptes de l’ultra léger sont toujours à la recherche de moyens de réduire le poids et l’encombrement de leur sac, et le dos d’un sac de couchage est une cible évidente. Avec moins de matériel et sans capuche ni fermeture éclair, les couettes suppriment toutes les caractéristiques superflues d’un sac dans l’espoir de réduire également le poids de quelques grammes. Et en général, ce sont les équipements les plus légers et les plus faciles à transporter (bien que, comme nous l’avons mentionné plus haut, il peut être difficile de faire de véritables comparaisons de pommes à pommes).

Prenons par exemple le sac de couchage Western Mountaineering UltraLite et le Solo Quilt de Zpacks, tous deux classés à 20 degrés. Les deux ont des quantités de duvet relativement similaires (0,5 kg de duvet 850-fill et 0,4 kg de duvet 950-fill respectivement), mais l’UltraLite pèse 0,8 kg contre 0,5 kg pour le Solo. Mais la différence n’est pas toujours aussi flagrante : la couette REI Magma à 30 degrés ne pèse que 0,02 kilogrammes de moins que le sac de couchage à 30 degrés.

3. Rapport chaleur/poids : attache

Nous avons rassemblé tout cela ici avec le rapport chaleur/poids, qui est le meilleur moyen de mesurer l’efficacité d’un sac de couchage ou d’une couette. Comme nous l’avons mentionné plus haut, il peut être difficile de faire cette comparaison, car la mesure de la chaleur n’est pas une science exacte.

Pour obtenir la comparaison la plus précise, nous allons examiner la couette Solo et le sac de couchage Full Zip de Zpacks, tous deux classés à 20 degrés. Ils contiennent tous deux  0,05 kg de duvet et ont les mêmes dimensions, mais le poids total de la couette est de 1 livre 3,1 onces, tandis que celui du sac de couchage est de 0,54 kg. Si l’on s’en tient aux seuls chiffres, la couette est clairement gagnante en termes de chaleur pour le poids (elle contient la même quantité de duvet pour plus de 0,06 kg de moins), mais n’oubliez pas que la conception sans fermeture éclair peut créer des courants d’air.

Si les courants d’air n’étaient pas un problème (et pour beaucoup, ce n’est pas le cas), la couette aurait l’avantage, mais malheureusement, la formule n’est pas entièrement noire et blanche.

En fin de compte, vous devrez vérifier les caractéristiques individuelles de chaque sac ou couette pour déterminer s’ils ont un rapport chaleur/poids compétitif. Certains sacs seront plus efficaces que les duvets et vice versa. Mais si vous retenez quelque chose de cet article, que ce soit ceci : le poids n’est pas le seul facteur déterminant qui vous aidera à choisir entre un sac de couchage et une couette – et il ne doit pas nécessairement être le premier. Vous trouverez ci-dessous d’autres distinctions importantes qui méritent d’être prises en compte.

4. Régulation de la température : tout dépend du modèle

En termes de régulation de la température, les sacs de couchage et les duvets ont tous deux leurs points forts et leurs points faibles. Par une nuit froide, nous aimons pouvoir fermer notre sac de couchage jusqu’au cou, resserrer le col à chicanes et ajuster la capuche autour de notre visage. Et par nuit chaude, un sac avec une fermeture à glissière complète peut se transformer en une pseudo-quilt en défaisant complètement la fermeture et en le drapant sur notre corps.

Cependant, tous les sacs de couchage ne sont pas égaux, surtout les sacs ultralégers, et avec un modèle sans fermeture éclair ou à fermeture partielle, vous risquez de surchauffer par nuit chaude. En fait, nous avons passé de nombreuses nuits dans le Therm-a-Rest Hyperion 20 à 1/2 fermeture éclair, alternant entre trop chaud (à l’intérieur du sac) et trop froid (sac drapé sur le dessus).

Pour résumer, les sacs à fermeture éclair intégrale offrent une régulation de la température de premier ordre (tant pour les nuits froides que pour les nuits chaudes) pour une pénalité de poids considérable, tandis que les sacs à fermeture partielle ou sans fermeture éclair offrent un poids inférieur pour une pénalité de régulation de la température considérable.

D’autre part, un édredon peut être un choix fantastique et léger pour réguler la température, sauf pendant les nuits les plus froides. Par temps doux, il suffit de draper la couette sur votre corps, ce qui offre une ventilation comparable à celle d’une douillette couverture en duvet. Et lorsque le mercure descend, une couette avec des attaches pour matelas vous permettra de serrer votre sac contre votre corps (comme un sac de couchage).

Gardez à l’esprit que vous n’obtiendrez pas ce niveau de régulation thermique avec une “couette supérieure” ultra-légère (sans fixation de matelas ni fermeture arrière). Et comme nous l’avons mentionné plus haut, lorsque vous voulez vraiment fermer les écoutilles, une couette ne peut pas vraiment rivaliser avec la protection contre les courants d’air d’un sac de couchage.

5. Facilité d’installation : sacs de couchage

Lorsqu’il s’agit d’installer votre système de couchage, les sacs de couchage ont un net avantage. En fait, il n’y a pratiquement aucune installation à faire : il suffit de défaire le sac, de le poser sur le tapis de sol et de s’installer. La mise en place de votre couette, en revanche, prend un peu plus de temps, surtout si vous devez l’attacher à votre matelas ou la fermer à l’aide des fermetures arrière.

De plus, vous pouvez ajuster l’ajustement de ces fixations pour obtenir le niveau de confort, de régulation de la température ou de protection contre les courants d’air souhaité. Comme c’est souvent le cas avec le matériel ultraléger, il est utile de personnaliser son matériel en fonction de son utilisation spécifique.

6. Le processus d’achat : attache

Il peut sembler étrange de mentionner le processus d’achat ici, mais nous avons estimé que c’était prudent étant donné les différences entre l’acquisition d’un sac de couchage et d’une couette. De nombreuses couettes sont fabriquées par des marques artisanales, ce qui signifie qu’elles sont fabriquées sur mesure et disponibles uniquement en ligne.

Le terme ” sur mesure ” est ici très important : des marques telles que Loco Libre, Katabatic, Hammock Gear, Enlightened Equipment et Zpacks vous permettent de choisir entre 16 tailles (y compris des longueurs et des largeurs différentes) et d’ajouter ou de supprimer des caractéristiques telles que des fixations pour matelas, des fermetures éclair au niveau des pieds, du duvet supplémentaire, un tissu frontal plus durable, etc.

Cette possibilité de personnalisation est un avantage considérable, en particulier pour ceux qui ont des cadres particulièrement petits ou grands, ou qui comptent les grammes et qui cherchent à obtenir exactement ce dont ils ont besoin (et rien de plus).

Cependant, étant donné qu’ils sont fabriqués sur commande, la plupart des édredons de marque cottage mettront plus de temps à arriver chez vous, avec souvent un mois ou plus d’attente. De plus, vous ne les verrez pas sur les étagères de votre magasin de plein air local, ce qui signifie que vous n’aurez pas la possibilité de les “essayer” avant d’acheter.

En outre, la plupart des couettes ne sont pas accompagnées d’un indice de température attribué par l’ISO, ce qui rend les comparaisons un peu plus difficiles. À l’inverse, la plupart des sacs de couchage sont fabriqués par des marques grand public, ce qui signifie qu’ils sont faciles à trouver et à acquérir immédiatement. Cela dit, les duvets deviennent de plus en plus courants, avec des sociétés comme REI, Western Mountaineering et Therm-a-Rest qui s’essaient au jeu de l’ultra léger. Vous n’obtiendrez pas la même personnalisation que les marques artisanales, mais vous bénéficierez de la commodité d’un achat rapide auprès d’un grand détaillant.

7. Le prix des couettes ultra légères 

Étant donné qu’ils sont fabriqués avec moins de matériaux (y compris le tissu, les capuches et les fermetures éclair), on peut s’attendre à ce que les duvets soient légèrement moins chers que les sacs de couchage – et c’est généralement le cas. En fait, le prix moyen d’un sac de couchage figurant dans notre liste des meilleurs choix est de 304,50 euros tandis que celui d’une couette ultralégère est de 266,65 euros.

N’oubliez pas qu’il y a quelques exceptions (le sac de couchage Marmot Micron, par exemple, coûte 141,57 euros, et la couette ultralégère Katabatic Palisade coûte 316.89 euros). Mais malgré le coût inférieur des couettes, n’oubliez pas qu’en achetant auprès d’un grand détaillant comme REI (lire : sacs de couchage), vous avez souvent accès à une meilleure politique de retour et de garantie (ou du moins plus pratique).

Devriez-vous acheter une couette ultra légère ?

Vous vous demandez toujours si une couette ultra légère est faite pour vous ? En termes simples, pour le bon dormeur, au bon moment et au bon endroit, elles peuvent offrir une combinaison de gain de poids et de régulation de la température supérieure aux sacs de couchage ultralégers. Et pour ce que cela vaut, nous étions autrefois de grands sceptiques mais nous optons désormais pour une couette dans la plupart des cas.

Vous trouverez ci-dessous nos derniers critères pour vous aider à choisir la configuration la plus adaptée à vos besoins. Si vous répondez par l’affirmative à l’une ou l’autre de nos questions, une couette ultra-légère est peut-être faite pour vous. Et une fois votre décision prise, n’oubliez pas de consulter notre article sur les meilleurs sacs de couchage ultralégers et couettes pour connaître nos meilleures recommandations.

  • Êtes-vous ouvert d’esprit ?
  • Privilégiez-vous avant tout les équipements légers ?
  • Dormez-vous généralement par températures douces(au-dessus du point de congélation) ? 
  • Êtes-vous prêt à prendre quelques minutes pour modifier votre organisation du sommeil chaque nuit ?
  • Avez-vous tendance à avoir chaud en dormant ?
  • Souhaitez-vous parfois avoir l’option d’une couverture au lieu d’un sac de couchage fermé ?
  • Avez-vous un corps large qui se sent trop confiné dans un sac de couchage mince et ultraléger, ou aimez-vous vous étendre quand vous dormez ?
  • Cherchez-vous à en avoir le plus possible pour votre argent ?

Nous espérons que cet article vous aidera à faire le choix entre un sac de couchage et une couette ultra légère. 

À très bientôt !

(Visited 21 times, 1 visits today)
Close