Écrit par Nature&Survie Catégorie : Survie

Quel couteau de survie acheter en 2021 ?

couteau de survie

Que vous appréciez les activités de plein air ou que vous soyez un expert en survie dans le genre “Mike Horn”, vous aurez besoin d’un couteau de survie à portée de main pour partir à l’aventure. Plus petit qu’une hache mais plus grand qu’un couteau standard, un bon couteau de survie est aussi robuste qu’il est facile à transporter . En plus, un bon couteau peut vous aider à sortir de n’importe quelle galère, vous n’avez pas besoin d’être un pro de la survie pour y être préparé. 

Voici un aperçu des meilleurs couteaux de survie de 2021 qui ne vont pas vous décevoir. Faites nous confiance, ils valent leurs prix. 


Les meilleurs couteaux de survie de 2021

Le couteau de survie Air Force Survival Knife de Ontario Knife Company

Couteau survie Ontario Knife Company Air Force Survival

Le couteau de survie Air Force Survival Knife de Ontario Knife Company est une lame avec beaucoup d’histoire. Développé en tant que couteau de survie des pilotes d’avions de l’armée américain en 1958, il a été le couteau de survie standard de l’aviation US pendant des décennies. 

Ce couteau a été forgé en acier au carbone 1095 et mesure 24 cm avec une lame de 12,7 cm. À la base conçu pour une utilisation militaire en défensive, il s’avère être multifonction que ce soit pour transpercer la carcasse des avions, briser des vitres, ou pour marteler et couper. Si il a été utile aux aviateurs de l’armée pendant des décennies, alors il le sera pour vous.


Le couteau de survie Bushcrafter 162 de Benchmade

couteau de survie Benchmade Bushcrafter 162 lame fixe

Le couteau de survie à lame fixe Brushcrafter de Benchmade est un couteau très  robuste fabriqué aux États-Unis conçu pour la randonnée. Comme le nom l’indique, c’est un couteau bushcraft qui va vous faciliter la vie, voire la sauver lorsque vous serez en situation de danger. 

Construite en acier CMP-S30V, sa lame inclinée est solide, durable et ne se laisse pas faire face à la corrosion. En plus, son manche en fibre de verre imprégné de résine résiste à l’humidité et aux changements météorologiques. 

Le Bushcrafter de Benchmade est un couteau de survie qui a un très bon maintien avec une longueur de lame de 11 cm sur une longueur totale de 23 cm. Il est livré avec un étui en cuir qui a une boucle de ceinture et un anneau en D pour faciliter son transport. 


Le couteau de survie Ultimate Knife de Gerber Bear Grylls

Couteau survie Gerber Bear Grylls Ultimate Knife

La marque Bear Grylls est une marque de produits de survie qui n’est pas réputée pour rien, et d’ailleurs son couteau de survie fabriqué par Gerber nous prouve vraiment la qualité que cette marque offre. Mesurant 33 cm de long et pesant un peu moins de 0,5 kg, le couteau de survie dentelé Ultimate Knife de Gerber Bear Grylls fait partie des couteaux les plus efficaces du marché.

Tout à été fait pour obtenir le meilleur produit possible, de sa lame inclinée en acier inoxydable à son manche en caoutchouc pour une meilleure prise en main. Plus important encore, ce n’est pas seulement un couteau : conçu pour le camping, il est livré avec un sifflet, une pierre d’affûtage, une tige en ferrocérium, et aussi un manuel de survie (très) basique. Avec le couteau Bear Grylls soyez aussi intrépide que le célèbre aventurier. 


Le couteau de survie Nº29 Bushcraft Survival Hunting de JEO-TEC

Couteau survie JEO-TEC Nº29 Bushcraft Survival Hunting

Fabriqué à la main en Espagne, le couteau de chasse et de camping Nº29 Bushcraft Survival Hunting de JEO-TEC a été conçu pour les chasseurs et les campeurs. Il peut être utilisé dans des conditions météorologiques difficiles et dans des environnements extérieurs hostiles.

La lame forgée en acier inoxydable mesure un peu moins de 13 cm sur les 25 cm de ce couteau avec un manche en bois. L’étui en cuir du couteau comprend également une tige en ferrocérium pour permettre d’allumer un feu dans la nature. Avoir un bon couteau de survie avec une pierre à feu à ses côtés c’est s’assurer d’avoir des outils incontournables de base pour faciliter ses aventures.

C’est loin d’être le couteau le moins cher ou le plus multifonction de cette liste, mais c’est certainement une alternative élégante et pratique aux couteaux d’extérieur industriels.


Le couteau de survie à lame fixe Frontier SCHF 36 de Schrade

Couteau survie Schrade lame fixe Frontier SCHF 36

Le Frontier SCHF 36 de Schrade a un bon rapport qualité/prix. Cette lame d’un peu moins de 13 cm, forgée à partir d’acier à haute teneur en carbone 1095 et à la finition poudrée, dispose d’un manche en élastomère thermoplastique d’une longueur totale de 35 cm. La conception du couteau permet d’offrir un maintien considérable pour les découpages difficiles.

Le couteau est également livré avec une pierre à affuter, une tige en ferrocérium et un grattoir comme allume feu, ainsi qu’un étui de ceinture en polyester très pratique pour le ranger et le transporter. Ce n’est pas le couteau le plus sophistiqué, mais il possède une excellente lame et il est relativement peu coûteux pour une utilisation quotidienne.


Le couteau de survie à lame fixe Companion de Morakniv

Couteau survie Companion Morakniv lame fixe

Ce couteau d’extérieur Companion de Morakniv se distingue par sa lame polyvalente en acier inoxydable Sandvik 12C27, idéale pour la sculpture, pour préparer à manger et pour couper du petit bois. 

L’acier suédois de haute qualité est tranchant comme un rasoir et est exceptionnellement résistant, sa lame de 10,4 cm reste tranchante plus longtemps que l’acier carbone et est moins sujette à la rouille. Avec une longueur totale de 16,7 cm et un manche avec une bonne adhérence, le Morakniv à une prise en main confortable pour plus de contrôle, de sécurité et pour de meilleures performances, en particulier dans des conditions humides et froides. 


Le couteau de survie A1 de Fallkniven

Couteau survie Fallkniven A1

Le couteau A1 de Fallkniven, fabriqué en Suisse est un couteau à la lame inclinée très tranchante ce qui lui donne une pointe très puissante et la capacité de pénétrer rapidement dans le gibier. Ce couteau de survie de taille moyenne mesure en totalité 28,3 cm avec une lame de 16 cm et pèse moins de 0,5 kg. 

La performance de ce couteau est fantastique, il permet de travailler rapidement  et de couper ou trancher n’importe quel matériau. Cela dit, le couteau n’est pas vraiment conçu ni adapté pour la coupe mais il fonctionne quand même très bien pour ça et convient parfaitement pour le bois. Que vous l’utilisez pour couper du bois dur ou du bois traité, le Fallkniven A1 est à la hauteur de la tâche. 

Ce couteau est fait avec un revêtement extérieur 420J et un noyau VG-10 qui est un acier inoxydable haut de gamme, ce qui en fait une lame très tranchante et le maintient bien.

 Il coupe extrêmement bien et il est également très efficace pour sculpter, trancher et chasser, c’est un outil polyvalent qui répond à presque tous les besoins que vous pourriez avoir dans une situation de survie.


Le couteau de survie LMF de Gerber

Couteau survie LMF Gerber ASEK 11

Le Gerber LMF II a été conçu à l’origine pour libérer l’équipage d’un avion écrasé avec une lame à demi-dentelée de 12,2 cm. 

Il a été créé par un ancien chef militaire qui l’a testé sur le terrain avec ses troupes pour s’assurer qu’il pouvait résister aux conditions les plus difficiles tout en étant performant dans les situations d’urgence. C’est pourquoi nous l’avons classé parmi notre sélection des meilleurs couteaux de survie. 

Le LMF II possède une lame semi-dentelée de 12,2 cm avec un bout pointu en acier inoxydable et peut percer le verre si vous êtes coincé dans un véhicule. D’une longueur de 27 cm, ce couteau multifonction est entièrement noir pour la furtivité nocturne. Son manche en verre moulé offre une prise en main sûre tout en empêchant la formation d’ampoules sur vos mains. En plus de ça il a des trous de fixation qui permettent de transformer facilement le couteau en lance en l’attachant à un bâton par exemple. 

Son étui inclus se fixe à une ceinture ou à un gilet MOLLE et possède un affuteur au carbure intégré pour que vous ne soyez jamais coincé avec un couteau non-performant. Enfin, le LMF de Gerber est l’un des meilleurs couteaux de survie et c’est un excellent outil à rajouter à votre kit de survie. Principalement pour la survie, il est aussi idéal pour le camping et la randonnée dans des endroits risqués. 


Le couteau de survie Becker BK2 Campanion de KA-BAR 

Couteau survie Becker BK2 Campanion de KA-BAR

Le Becker BK2 Campanion de KA-BAR a toutes les caractéristiques des meilleurs couteaux de survie. Conçu par Ethan Becker et fabriqué aux Etats Unis à partir d’un acier au carbone 1095, le Becker BK2 est vendu avec un étui en polyester très résistant.

La lame mesure 13,3 cm de long, la longueur totale du couteau est de 26,7 cm et il pèse environ 0,5 kg. Le BK2 est très performant avec sa lame de 0,6 cm d’épaisseur, mais on ne le sent pas vraiment parce qu’il a une excellente ergonomie. Il s’agit d’une lame inclinée pour faciliter l’affûtage.

La manche est fabriquée en Zytel, qui un nylon renforcé de verre fabriqué par Dupont et qui est pratiquement indestructible. Là où le KA-BAR Becker BK2 Campanion brille vraiment, c’est dans le domaine de la transformation du bois. La lame est suffisamment épaisse pour frapper ou faire levier en toute confiance et le bord métallique plat en dessous de la pointe est parfait pour les moments où vous devez enfoncer la pointe du couteau dans une branche ou tronc d’arbre par exemple.

Le dernier trait de génie de ce couteau est que même après une journée entière à couper du bois, à tailler des récipients et à couper des bûches pour la cheminée ou le feu de camp, la lame est encore assez tranchante pour être utilisée pour la cuisine. 

Le Becker BK2 Companion de KA-BAR est un couteau exceptionnel pour la survie. Si vous cherchez un couteau de survie qui vous servira pendant de nombreuses années, vous ne serez pas déçu.


Couteaux de survie : Guide d’achat & conseils

Types de couteaux de survie 

Un couteau de survie est conçu pour le bushcraft ou pour aider aux travaux en extérieur, qu’il s’agisse de chasse, de camping ou simplement pour survivre dans la nature. 

Le couteau de survie moyen possède une lame entre 10 et 15 cm, avec une taille totale entre 22 et 27 cm et un poids réduit pour une manipulation facile. 

Le couteau de botte

Un petit couteau à lame fixe qui est généralement porté dans une botte, destiné à être rangé dans une ceinture ou en dessous du pantalon. Les couteaux de bottes sont faits pour être utilisés pour la survie, pour la fabrication des pansements, pour couper des cordes, mais aussi pour se défendre. 

Le couteau militaire

Plus grand qu’un couteau de botte, ces couteaux à lame fixe sont conçus spécifiquement pour une utilisation militaire. Comme la plupart des militaires le savent, un couteau de survie peut être utilisé pour pratiquement tout sur le champ de bataille, du creusage d’un trou à la préparation de la nourriture.

Le couteau de chasse

Aussi appelé couteau de poche, ces couteaux à lame fixe sont conçus pour dépecer le gibier. Bien que destiné à l’origine pour la chasse, un couteau de chasse possède une lame légèrement plus épaisse que les autres couteaux pour un remplir de nombreuses de tâches potentielles en plein air.

Le couteau tactique

Conçu pour les journées où vous devez finir vos corvées ménagères à midi mais que vous devez aussi sauter en parachute derrière les lignes ennemies à 18h, un couteau tactique est fait pour fonctionner à la fois comme un outil et comme une arme fiable.

Il existe bien d’autres couteaux différents aux possibilité d’utilisation innombrables, si ce n’est infini. Pour vous donner un exemple, le couteau Mora qui est un couteau droit exclusivement produit en Suisse et qui est utilisé comme outil à tout faire. C’est aussi un couteau de sport utilisé pour la pêche ou la chasse, idéal pour un vieux campeur ou un baroudeur du dimanche. 

Principales caractéristiques des couteaux de survie

Ce sont les caractéristiques principales de chaque couteau de survie qui méritent d’être évaluées avant l’achat: 

La lame

Un couteau à lame fixe est le meilleur choix pour un couteau de survie. Les couteaux pliants ne sont pas aussi durables ou fiables qu’une lame fixe, et la charnière de la lame peut casser sous la pression exercée sur la lame.

Ni les couteaux pliants ni les couteaux de poche sont conçus pour le type de tâches que vous allez effectuer avec votre couteau de survie. 

La taille

La longueur de la lame d’un couteau de survie varie généralement entre 10 et 20 cm. Les petites lames sont plus légères, plus faciles à transporter et idéales pour les tâches qui exigent de la précision, comme pour la chasse ou pour la sculpture.

Les grandes lames sont plus adaptées pour marteler ou couper des branches d’arbres, mais elles sont souvent plus lourdes et plus difficiles à transporter. Le meilleur couteau de survie doit avoir une longueur totale comprise entre 22 cm et 27 cm.

La soie

La soie d’un couteau est la partie non exposée et non aiguisée de la lame qui se prolonge dans le manche. La soie peut être complète ou partielle : un couteau avec une soie complète a une lame dont le matériau se prolonge dans le manche, qui est plus solide et plus sûr à utiliser.

Un couteau avec une demi-soie peut se desserrer avec le temps lorsque vous coupez, faites levier ou frappez, ce qui rend son utilisation plus difficile et plus dangereuse. La plupart des couteaux de survie fiables ont une soie complète.

La pointe

La pointe d’un couteau de survie peut être pointue, arrondie ou crochue. Un couteau de survie pointu est multifonctionnel et peut être utilisé pour la chasse, l’autodéfense, le crochetage de serrures, la préparation de la nourriture ou pour forcer des portes bloquées.

Une pointe arrondie sculpte bien parce qu’elle fait des coupes très précises. Elle peut également récupérer l’écorce pour allumer des feux. Une pointe plus grosse et inclinée est plus durable et peut passer à travers  des matériaux plus épais. Une pointe crochue est idéale pour dépouiller et couper le gibier.

La forme

Les lames des couteaux de survie peuvent avoir une pointe inclinée vers le bas ou levée vers le haut. Une lame inclinée est plus épaisse, surtout à la pointe, et peut servir à différentes tâches comme la sculpture, la découpe et le dépouillage.

La pointe vers le haut a une conception traditionnelle et est idéale pour percer et poignarder (autodéfense). Elle peut être un outil utile pour combattre un animal comme un ours.

Avantages des couteaux de survie

Les meilleurs couteaux de survie sont suffisamment polyvalents pour être utilisés à de nombreuses fins. Dans la nature, un bon couteau de survie peut être utilisé pour enlever les épines et les échardes des blessures ou pour couper des pansements ; vous pouvez également chauffer la lame sur le feu et cautériser les blessures s’ il vous manque une trousse de premiers secours. 

Vous pouvez utiliser le couteau pour éviscérer le gibier que vous avez attrapé et lorsque vous n’avez pas d’ustensiles de cuisine, il peut servir de couteau, de cuillère et de fourchette.

Enfin, lorsque vous êtes dans la nature, votre capacité à vous défendre peut déterminer si vous survivrez  ou non. Un couteau de survie peut vous aider à vous protéger contre les animaux et les humains. Il peut ralentir ou repousser un agresseur. Même si vous ne l’utilisez pas, le fait de l’avoir en votre possession vous permet d’être préparé.

Prix des couteaux de survie

La plupart des couteaux de survie qui coûtent moins de 40 euros sont des couteaux de poche pliants avec des caractéristiques standard, certains ne sont pas très tranchants et donc pas nécessairement idéaux pour la survie. 

En général, au-delà de 40 euros, les couteaux de survie sont solides, durables et bien conçus ayant une soie entière et des lames fixes. Les couteaux de cette catégorie sont fabriqués par les plus grandes marques, c’est -à -dire : Kershaw, ESEE, Ka-Bar, Gerber, Bushcraft, Condor, Morakniv et Micarta. 

Avec un bon couteau de survie à emporter dans votre kit de survie que ça soit pour une randonnée, du trekking, une balade à vélo ou toutes sortes d’activités et d’aventures en pleine nature, vous n’aurez jamais à vous en faire. En effet, grâce à ce comparatif vous n’aurez même pas besoin d’aller dans une coutellerie pour trouver un outil qui sera aussi utile que résistant. Nous sommes sûrs qu’avec les couteaux que nous vous avons sélectionnés pour faire cette liste vous trouverez votre bonheur. 

10 façons d’utiliser un couteau de survie

Un couteau de survie est l’un des premiers outils d’équipement qui vient à l’esprit de la plupart des gens quand ils pensent au bushcraft. La polyvalence d’un couteau de survie en tant qu’outil et arme en fait l’un des trois premiers articles à avoir dans votre kit de survie.

Aucun promeneur en forêt ne devrait se passer d’un couteau fiable. Bien qu’il existe de nombreux couteaux de haute qualité sur le marché aujourd’hui, ce n’est qu’avec de la pratique et du temps passé avec ce couteau que vous pourrez vraiment maîtriser cet outil.

Si l’utilité d’un couteau de survie attaché à un bâton comme lance de chasse ou de pêche ou comme arme de survie est connue de tous, cet outil est inestimable pour un éventail de tâches très variées.

Un couteau ne fonctionnera jamais aussi bien que de nombreux outils conçus pour des tâches spécifiques, mais c’est le meilleur choix de substitution si vous vous trouvez dans le besoin. Voyons maintenant les 10 façons d’utiliser un couteau de survie.

1) Pour préparer des aliments

Du découpage des légumes au dépouillage du gibier, vous découvrirez qu’il n’existe aucun équivalent à un couteau de survie de qualité. C’est votre outil le plus efficace pour préparer des denrées alimentaires dans la nature.
Couper des morceaux de viande plus gros et découper la viande de son os sont des tâches essentielles que votre couteau doit pouvoir effectuer.

2) Comme arme

Dans une situation où vous devez vous procurer votre propre nourriture, un couteau de survie peut être utilisé pour attraper du petit gibier ou même du poisson. S’il n’a pas de manche, il peut être utilisé comme simple pointe de lance en l’attachant à un morceau de bois par exemple ou peut aussi aider à la construction d’un piège.
Votre couteau est également l’une de vos meilleures options pour l’autodéfense.

3) Pour les premiers secours

Un couteau est aussi polyvalent en matière de premiers secours que dans la routine au camping. Il est utile pour couper des pansements faits à la sauvette, par exemple, ou – avec une pointe stérilisée – pour éliminer des ampoules pernicieuses.

4) Pour fendre du bois ou couper des jeunes arbres

Si vous n’êtes habitué qu’à des versions peu solides et bon marché, vous aurez peut-être du mal à imaginer un couteau de survie comme remplaçant de la hachette et de la hache. Cependant, un modèle de grande taille avec un tranchant plat à l’arrière de la lame peut être un formidable outil pour fendre ou couper du bois. Sa caractéristique vous permet de fendre une bûche de bois en utilisant un couteau sur lequel on frappe à l’aide d’un autre morceau de bois. C’est ce que l’on appelle souvent le bâtonnage.

5) Comme marteau

Le bout du manche du couteau de survie, ou pommeau, est son propre outil de martelage, pratique pour enfoncer des piquets pour les abris ou les pièges.

6) Pour ajuster votre matériel

Lors d’une longue incursion dans l’arrière-pays, vous devez invariablement faire de petits ajustements à vos vêtements et à votre équipement dans l’intérêt de votre confort et de votre sécurité. Un couteau de survie est l’outil parfait pour modifier votre équipement en cas d’urgence.

7) Comme pieu

En l’absence d’autres matériaux, un couteau de survie peut être enfoncé dans le sol pour servir de pieu, comme pour fixer un abri d’urgence ou un sac de nourriture en équilibre dans la cime d’un arbre hors de portée d’un ours. Si vous n’êtes pas prêt à abandonner votre couteau de survie, vous pouvez également l’utiliser pour créer des pieux à partir d’autres morceaux de bois.

8) Pour fabriquer des outils

Certains peuvent penser qu’un couteau n’est qu’un outil en soi dans une situation d’urgence en milieu sauvage, mais l’un de ses principaux objectifs dans une situation d’urgence en milieu sauvage est en fait la fabrication d’autres équipements de survie plus spécialisés. Il est essentiel pour fabriquer un arc et quelque chose prêt à prendre feu, ce qui est de la plus haute importance si vous n’avez pas d’autres moyens d’allumer des brindilles dans l’immédiat.

Avec un peu d’entraînement, vous pouvez sculpter des objets comme des cuillères et des bols. Votre couteau vous aidera également à fabriquer d’importants outils de camping, comme des trépieds pour la cuisine.

9) Pour le feu

En parlant de faire du feu, un couteau de survie vous permet de couper les bouts d’écorce d’une branche pour obtenir du liant, précieux pour faire un “nid d’oiseaux” et allumer un feu dans n’importe quelle condition. Un couteau de survie peut également être utilisé pour frapper votre tige de ferrocérium, si vous n’avez pas déjà une pierre à feu avec son grattoir, pour allumer un feu.

10) Fabrication d’abris

La lame d’un couteau sert à couper les branches au cas où vous devriez construire un abri. Elle peut également être utilisée pour les entailler afin de les attacher ensemble.

Conclusion

Qu’il s’agisse de préparer un pot-au-feu ou de fabriquer ses propres outils, un couteau de survie est bien plus qu’une simple arme. Un couteau de bonne qualité est un compagnon qui vous suit dans vos aventures les plus périlleuses.

Si vous avez lu cette liste des meilleurs couteaux de survie et que vous vous êtes aussi penché sur leur utilisation, c’est que vous en avez sûrement besoin d’un, alors qu’est-ce que vous attendez pour vous équipez ? Foncez !

(Visited 401 times, 1 visits today)
Close