Écrit par Nature&Survie Catégorie : Randonnée, Camping

Le hamac : l’accessoire idéal pour votre bivouac

image illustrant une femme dans son hamac en pleine nature

Vous avez déjà rêvé de dormir en toute tranquillité dans la nature ? Vous cherchez un équipement léger pour passer des nuits de rêve ? Le hamac est l’accessoire qu’il vous faut. Il possède toutes les caractéristiques qui assurent un confort optimal. La clé est de savoir s’en servir.

Voici quelques conseils afin que votre excursion soit des plus agréables avec votre hamac cet accessoire idéal en bivouac.

Conseil n°1 : choisir parmi les différents types de hamacs pour votre bivouac

Le hamac en toile de parachute 

C’est le hamac de voyage le plus plébiscité. Il est fabriqué en nylon armé toile de parachute. Il est majoritairement utilisé dans les pays d’Amérique Latine. C’est aussi un hamac ultra-résistant fabriqué dans un tissu respirant et doux. Il est le plus souvent accompagné d’une petite pochette permettant de ranger des affaires.

Les atouts phares du hamac en toile de parachute sont : 

  • son confort :  il possède des propriétés hyper-respirantes ; 
  • sa polyvalence: il est transformable en nappe de camping ; 
  • sa protection : il évite un contact direct avec l’humidité ; 
  • sa légèreté : il est facilement transportable ; 

Le hamac en filet  

C’est un hamac de voyage avec des caractéristiques similaires au hamac en toile de parachute. Il est composé de filets tissés à l’aspect très fin. Il est majoritairement utilisé dans les pays proches de l’Équateur. C’est aussi un hamac frais fabriqué en mailles respirantes. Ce hamac plutôt doux ne laissera pas de traces sur votre peau.

Les atouts phares du hamac en filet sont : 

  • son design :  il est doté d’un design ethnique et original ; 
  • sa durabilité  : il est conçu avec un filet qui ne s’abîme pas ; 
  • son confort  : il est fabriqué en nœuds entrelacés qui assure un confort extrême ; 
  • sa résistance : il possède des cordons de suspension qui assurent une bonne résistance aux chocs.

Le hamac avec moustiquaire 

C’est un hamac de voyage avec des caractéristiques similaires au deux premiers hamacs. Il peut être en filet ou en toile de parachute. Son signe distinctif est qu’il est équipé d’un dispositif anti-moustiques. Il est aussi résistant en période de fortes chaleur que lorsqu’il fait très froid.

Les atouts phares du hamac avec moustiquaire sont : 

  • sa moustiquaire : elle permet de lutter contre tous les types d’insectes ;
  • son installation : elle est particulièrement rapide à installer ; 
  • sa toile : elle est particulièrement résistante ; 
  • sa polyvalence :  il peut s’utiliser avec ou sans moustiquaire ; 

Conseil n°2 : sélectionner un emplacement pour votre accessoire idéal

Un emplacement sécurisé 

Il est important de choisir un endroit sécurisé dans lequel on va pouvoir passer une nuit paisible. Cet endroit doit être isolé des principales sources de dangers. 

Voici les éléments à prendre en compte pour le choix de l’emplacement : 

  • les points d’eau : il faut s’éloigner au maximum des rivières et du bord de mer ;
  • les terrains abruptes : il faut s’éloigner au maximum des pentes et des ravins ; 
  • les risques d’éboulement : il faut repérer à l’avance les endroits ou il pourrait y avoir une chute de pierres ou des branches ; 
  • à l’abris des regards : il a des risques de se faire voler ses affaires ; 

Un emplacement avec arbres 

Dans une zone où il y a des arbres, vous devez mettre vos arbres à une distance d’environ 15 pieds. Vous pouvez utiliser des sangles de protection pour protéger au maximum les arbres. En effet, si vous ne le faites pas l’écorce des arbres sera abîmée par des cordes abrasives. 

Un emplacement sans arbres 

Dans une zone où il n’y a pas d’arbres, vous avez diverses manières de mettre votre hamac. Vous pouvez installer votre hamac avec un support de hamac. ils peuvent être installés à n’importe quel endroit. Vous pouvez aussi utiliser des poteaux en faisant bien attention que chaque extrémité du hamac soit fixée à un poteau.

Conseil n°3 : suivre certaines règles pour monter son hamac 

Mettre le hamac à une bonne hauteur 

La hauteur du hamac relève d’une grande importance. Il faut que vous puissiez vous asseoir et en sortir sans risquer de vous faire mal. Il est donc important de garder une hauteur de 50 cm à vide. Il est essentiel de se souvenir qu’un hamac s’allonge généralement d’une quinzaine de centimètres. Un hamac trop bas manque de confort.

Avoir une courbure de hamac parfaite 

Un hamac doit être positionné de façon à ne pas être trop tendu ou ne pas être trop creux. Afin qu’il soit le plus confortable possible, il est important qu’il est une position la plus horizontale possible lorsque vous vous allongez. Il est donc important de respecter un certain nombre de critères pour se sentir le plus à l’aise possible.

Voici les indications à suivre pour que la courbure soit parfaite : 

  • l’angle optimal : il faut idéalement que votre hamac respecte un angle de 120 degrés ;
  • les suspensions : il faut idéalement qu’elles fassent 30 degrés par rapport à l’horizontale ; 
  • ne pas trop tendre le hamac : il faut que vous puissiez vous sentir confortable ; 
  • ne pas trop courber le hamac : il faut que votre corps rentre en intégralité.

Fixer le hamac correctement 

Pour bien fixer son hamac. Il est important de respecter une distance de 3 mètres entre deux points d’attache du hamac. Cette distance doit être calculée en fonction de la taille du hamac et faire 90 % de la longueur totale du hamac. Par ailleurs, pour calculer la hauteur d’installation, vous devez diviser l’espacement entre les fixations.

Voici l’aspect que doit avoir votre hamac : 

  • sa hauteur : il devra être installer à une hauteur d’au moins 1,5 mètres ; 
  • sa forme : il doit avoir la forme d’une banane ou d’un croissant de lune ; 
  • sa distance par rapport au sol : il doit se situer à au moins 40 cm du sol ; 
  • ses tractions : il faut limiter les tractions par rapport au sol ; 

Conseil n°4 : adopter une bonne position pour dormir 

La position droite 

Cette position consiste à détendre le plus possible votre hamac de sorte à ce qu’il enveloppe tout votre corps. Il faut vous allongez tout droit dans le sens de la longueur du hamac. Vous devez garder les jambes jointes et avoir les bras le long de votre corps.

La position en diagonale

Cette position implique de légèrement détendre votre hamac afin de pouvoir vous allongez en diagonale. Elle a pour objectif de vous permettre de vous sentir beaucoup plus détendu. L’important est de réussir à trouver un bon équilibre. Vous pouvez donc essayer de dormir sur le côté ou sur le ventre.

La position de travers 

Cette position vous permet d’éviter de vous faire mal au dos. Elle implique de s’allonger en biais plutôt que d’opter pour la position droite que vous avez dans un lit. Pour dormir au mieux, il faut détendre votre hamac pour vous allongez de travers. Vous devez mettre votre tête d’un côté et allongez vos pieds de l’autre.

Conseil n°5 : savoir l’utiliser en hiver 

Le lieu le plus adapté 

Il faut trouver un endroit qui sera dans l’idéal bien isoler du vent et du froid. Vous pouvez par exemple vous installer dans une forêt dense car il y aura énormément d’arbres. Vous pouvez aussi vous abriter derrière un rocher. Sinon trouver un coupe-vent pour mettre votre hamac.

Les équipements pour hamac 

Pour profiter au maximum de votre journée ou de votre nuit passée en hamac, vous avez besoin de protéger votre visage, vos mains et vos pieds. Vous devez donc utiliser quelques équipements qui vous permettront de vous sentir bien à l’intérieur de votre hamac en toutes circonstances.

Voici les équipements que vous pouvez mettre à l’intérieur de votre hamac : 

  • un sac de couchage : il permettra d’ajouter de la chaleur à l’intérieur de votre hamac ; 
  • un oreiller : il permettra d’isoler votre tête au maximum pour augmenter votre chaleur corporelle globale ; 
  • un matelas : Il permettra d’augmenter directement la chaleur de votre corps ; 
  • un coussin isolant : il permettra d’augmenter la chaleur de votre corps en commençant par celle de la tête ; 

Les vêtements les plus adaptés 

Il est recommandé par plusieurs experts de dormir en sous-vêtements pour se sentir le plus confortable possible. Cependant, il s’avère beaucoup plus agréable de dormir avec des sous-vêtements fins et chauds. En effet, lorsque votre sac de couchage de hamac sera chaud vous pourrez avoir le chaud de les enlever ou non.

Conseil n°6 : utiliser les techniques d’isolation du hamac 

Une isolation de son intérieur

Pour isoler parfaitement l’intérieur de votre hamac, vous pouvez prendre une couverture. Vous devez la plier en diagonale. Ensuite, vous pouvez mettre cette couverture sur vos épaules ou sur vos pieds. Puis, vous pouvez remonter votre duvet au maximum jusqu’au niveau du cou ou de la tête.

Une isolation de son extérieur

Pour isoler parfaitement l’extérieur de votre hamac, vous pouvez utiliser plusieurs solutions comme : prendre une bâche ou un vêtement pour pouvoir boucher au maximum l’air qui pourrait circuler. Vous pouvez aussi attacher une couverture ou un manteau épais en dessous de votre hamac pour bloquer au maximum le vent.

Une isolation avec un tapis de sol  

Pour isoler parfaitement la surface de votre hamac, vous pouvez opter pour un tapis de sol. Vous pouvez le prendre plus ou moins épais, cela n’aura pas une grande importance il doit être assez large de sorte à former un demi-tube à l’intérieur de votre hamac.

Conseil n° 7 : savoir se débarrasser des moustiques 

L’utilisation d’eau 

Vous pouvez placer un récipient avec de l’eau savonneuse à l’intérieur juste à côté de votre hamac. Quand des moustiques s’approcheront pour boire, ils se retrouveront emprisonnés à l’intérieur des bulles de savon. Vous pouvez aussi opter pour l’utilisation d’un produit anti-moustique à base d’eau qui fonctionne de façon mécanique.

L’utilisation de répulsifs anti-moustiques 

Les répulsifs anti-moustiques éloignent non seulement les moustiques mais aussi les tiques et les autres insectes parasites. Vous pouvez soit asperger régulièrement la toile de votre hamac avec un produit anti-moustiques soit réaliser un traitement de votre hamac avec un produit répulsif permanent. Cependant, il faut faire attention à ce produit très toxique.

L’utilisation d’une lampe LED

Les moustiques sont automatiquement attirés par des rayons ultraviolets. Ce sont ces rayons qui leur permettent de trouver de la nourriture et de se déplacer. Les lampes LED n’émettent pas d’UV ce qui les convertit en un répulsif pour les moustiques. Il est donc particulièrement utile d’utiliser ce type de lampe pour s’en débarrasser.

Nous espérons que ces conseils vous aideront à préparer la meilleure des excursions en hamac.

À très bientôt ! 

(Visited 5 times, 1 visits today)
Close