Écrit par Nature&Survie Catégorie : Bushcraft

11 étapes pour se lancer dans le bushcraft

se lancer dans le bushcraft pour débutants

Comment se lancer dans le bushcraft ?

Vous avez entendu parler du bushcraft et vous désirez savoir de quoi il s’agit exactement. Si vous êtes ici, c’est que vous savez d’ores et déjà que c’est une activité en pleine nature complètement différente du survivalisme.

En effet, le bushcraft est une activité sans artifices et sans destruction. C’est un art de vivre au quotidien en se satisfaisant de ce que la nature nous offre. Il est donc recommandé à tout ceux qui aiment se satisfaire du minimum.

L’objectif principal est de ressentir une parfaite communion avec la nature. Il faut donc veiller à la fois au respect et à la préservation de la nature sauvage. Cependant, comme toute autre pratique, elle requiert la maîtrise d’un ensemble de techniques et l’utilisation du matériel adapté.

Principe n°1 : Savoir allumer un feu 

Allumer et éteindre un feu est une compétence nécessaire qui vous permettra à la fois de pouvoir vous réchauffer mais aussi de chauffer votre nourriture. Il vous faut donc avoir les instructions nécessaires pour en allumer un.

Le choix des matériaux à utiliser 

Il faut trouver des matériaux secs qui n’amènent pas d’humidité pour que le feu puisse prendre rapidement. Il est donc possibles d’utiliser plusieurs matériaux différents pour allumer un feu rapidement   : 

  • des brindilles fines, sèches et mortes ; 
  • des copeaux de bois sec ; 
  • des morceaux d’écorces d’arbres ; 
  • de la sève de conifère ; 
  • de l’écorce de bouleau.

La préparation du foyer pour le feu 

Il faut trouver un terrain adapté à la préparation du foyer. Ce terrain ne doit pas être détruit par la création du feu de camp. Il est donc important qu’il soit dur, caillouteux ou bien sablonneux.

Faites aussi attention à ce qu’il n’y ait pas de vent et que vous soyez isolé des habitations autour de vous. Ensuite, vous pourrez préparer la zone servant à l’élaboration du feu. Pour cela, il faut suivre ces étapes pour construire le foyer et l’allumer : 

  • Construire deux trous ;
  • Les trous doivent être légèrement espacés ;
  • Il faut faire faire un trou de communication entre les deux trous ; 
  • On met les combustibles de taille plus importante en premier;
  • On entrecroise avec des branches à 90 degrés.

L’utilisation d’une pierre à feu 

La pierre à feu est l’outil le plus utilisé en bushcraft pour allumer un feu. Les bushcrafteurs l’utilisent pour un allumage rapide dans n’importe quel endroit en forêt. Il est essentiel de savoir comment utiliser une pierre à feu. Vous devez procéder de la façon suivante

  • Abritez vous du vent 
  • Placer la tige de ferrocérium devant le combustible
  • Respecter un angle de 45 degrés
  • Racler la tige de haut en bas avec le grattoir
  • Appuyer fortement pour créer de la poussière

Principe n° 2 : Apprendre à construire un abri 

L’abri est le lieu de vie des bushcrafters en forêt, il a pour objectif de vous permettre de faire face à tout changement de conditions météorologiques. Il doit vous assurer à la fois de la sécurité et du confort.

Vous devez donc faire en sorte de construire pour votre campement un abri à la fois étanche et bien aéré pour pouvoir vous reposer et dormir en toute sérénité. Sa taille dépendra du nombre de personnes que vous êtes et de vos besoins spécifiques.

Afin de construire un abri vous devez suivre des étapes bien précises : 

  • Construire un trépied en bois permettant de porter l’ensemble ;
  • Prendre de la paracorde pour attacher les branches entre elles ;
  • Utiliser une grande branche en bois comme charpente à l’arrière de l’abri ;
  • Faire une toiture de branches de différentes longueurs;
  • Faire des tas de feuilles pour se protéger du froid et de la pluie.

Principe n°3 : Pouvoir s’approvisionner en eau 

Il est indispensable en bushcraft de faire votre camp à proximité d’une source d’eau pour ne pas souffrir de déshydratation pendant votre excursion. Pour cela, vous n’avez pas besoin d’utiliser une technique de purification d’eau. Vous pouvez opter pour une gourde filtrante qui fera le travail à votre place. 

Nous allons donc vous expliquer son fonctionnement particulier permettant de transformer l’eau douce en eau potable

  • Commencer par ôter le filtre de la gourde filtrante ;
  • Remplissez la gourde avec l’eau à proximité;
  • Mettez votre gourde au sol ;
  • Remettre le filtre en le pressant quelques secondes;
  • L’intensité de la pression permet la bonne filtration de l’eau.

Principe n°4 : Avoir une connaissance des gestes de premiers secours 

Il faut impérativement connaître les gestes de premiers secours pour éviter que l’état d’une victime ne s’aggrave. Une blessure traitée de la mauvaise manière ne pourra pas cicatriser correctement. Une victime qui n’est pas prise en charge tout de suite verra son état empirer.

En cas de saignement :

  • exercez une pression sur la plaie avec vos mains ;
  • allongez la victime en position horizontale ;
  • poursuivez la compression fermement ;
  • appliquez un tampon pour continuer la compression ;
  • lavez vous les mains.

En cas de perte de connaissance :

  • assurez vous tout d’abord que la victime respire ;
  • allongez la sur le sol ;
  • desserrez ses vêtements;
  • placez là en position latérale de sécurité;
  • alertez les secours.

Principe n°5 : Aiguiser correctement votre couteau de survie 

Le couteau de survie est un des outils élémentaires en bushcraft. Il sert à se sortir de tout un tas de situations en nous permettant de se protéger des conditions météorologiques changeantes, construire des pièges ou des abris, se nourrir et enfin, de se rassurer en cas de danger imminent.

Il existe une technique bien précise permettant d’aiguiser un couteau de survie : 

  • prendre le couteau ;
  • positionner la lame dans la fente de l’aiguiseur ;
  • tirer le couteau dans votre sens pour faire glisser la lame ;
  • observer le tranchant obtenu pour la lame ;
  • continuer jusqu’à obtenir le tranchant désiré.

Principe n°6 : Trouver un moyen de s’alimenter 

Pour être en forme toute la journée en bushcraft, il est essentiel de constituer des réserves de nourriture. Pour cela, il est faut distinguer les plantes comestibles pouvant être mangées ou utilisées pour se soigner des plantes nocives qui risquent de mettre en danger votre santé.

Voici quelques astuces pour repérer les plantes comestibles : 

  • procédez à la séparation des feuilles, de la tige et de la racine ;
  • frottez la plante sur votre peau pour vérifier si elle est irritante;
  • faites cuire une partie de la plante et la goûter ;
  • attendez environ huit heures sans boire ni manger;
  • Répétez le processus pour des plantes différentes.

Principe n°7 : Pouvoir se préparer des repas 

Si vous souhaitez pouvoir varier les repas que vous allez manger, il est nécessaire de vous munir d’un équipement de cuisine de base. Il devra vous permettre de cuisiner le même genre de repas que vous pouvez manger à la maison en un rien de temps. L’équipement le plus adapté est donc : la popote de camping. C’est l’ensemble de casseroles et de récipients permettant de cuisiner.

Il est primordial de faire attention à ce que la popote contienne au moins : 

  • une casserole pour faire chauffer de la nourriture et de l’eau ;
  • une poêle pour faire réchauffer les aliments ;
  • des couvercles permettant de faire chauffer les aliments plus rapidement;
  • une louche pliable facile d’utilisation ;
  • une théière permettant de faire chauffer de l’eau rapidement .

Principe n°8 : Apprendre à utiliser de la paracorde 

Il est primordial lorsque vous partez à la chasse de savoir faire des nœuds de survie. Pour cela, vous pouvez vous munir d’un bracelet de survie en paracorde. Il vous sera des plus utiles dans toutes vos activités de bushcraft. Il existe plusieurs types de nœuds de survie possibles à réaliser. Voici les trois les plus faciles à réaliser en tant que débutant : 

Le nœud en double 8 : il est le plus souvent utilisé pour tirer des charges 

  • faites une ganse avec la corde de paracorde ;
  • repliez la de manière à avoir une double ganse;
  • positionnez la corde autour des deux dormants ;
  • mettez la ganse dans la boucle doublée ;
  • serrez votre nœud de survie pour vérifier sa résistance;

Le nœud de menottes : Il est le plus souvent utilisé pour déplacer un animal ou une personne

  • faites deux boucles à l’aide de la corde ;
  • superposer les l’une sur l’autre ;
  • récupérez les deux brins intérieurs ;
  • faites passer les brins par dessous et dessus successivement ;
  • resserrez le tout au moyen du courant et du dormant.

 Le nœud constructeur : Il est utilisé pour mettre des objets autour d’une corde

  • mettez la corde autour de l’objet que vous désirez attacher ;
  • positionnez le courant devant le dormant pour créer une boucle ;
  • faites une sorte de “X” autour de l’objet à l’aide du courant ;
  • placez le courant en dessous de la diagonale créée par le “X” ;
  • faites la même chose pour l’autre branche du “X” puis serrez.

Principe n°9 : Trouver un moyen de s’éclairer 

L’éclairage n’est pas indispensable en bushcraft. Cependant, il peut être relativement utile d’avoir un équipement nocturne permettant non seulement d’éclairer votre campement en pleine nuit mais aussi de voir des endroits non éclairés que vous avez envie d’observer.

L’outil essentiel à utiliser dans ce cas précis est la lampe tactique. Elles sont plus lumineuses que les lampes ordinaires ce qui permet de voir plus loin. Vous munir d’une lampe tactique vous sera d’une grande utilité dans les situations suivantes : 

  • porter un coup ou blesser un adversaire ;
  • chercher un objet ou trouver une personne dans le noir ;
  • identifier toutes sortes de menace dans un endroit sombre ;
  • émettre un signal lumineux pour une autre personne ;
  • éclairer votre campement en cas de nécessité

Principe n° 10 : Avoir les chaussures adaptées

Il est essentiel d’avoir des chaussures de randonnée remplissant un certain nombre de critères pour pouvoir bien débuter le bushcraft. Voici les éléments principaux à prendre en compte pour l’achat de vos chaussures :

  • la présence de crampons sur les chaussures pour avoir un bon appui sur le sol ;
  • les tiges principalement hautes pour protéger votre cheville ;
  • une aération et une étanchéité optimales contre la transpiration et le froid ;
  • une conception en cuir pour une bonne résistance en toute occasion ;
  • des semelles épaisses pour une meilleure adhérence.

Principe n°11 : Utiliser une scie pour se lancer dans le bushcraft 

Vous allez avoir besoin de couper du bois rapidement. Pour cela, être muni d’une scie vous permettant d’amasser une grande quantité de bois en peu de temps est nécessaire. C’est pour cela qu’avoir une scie pour le bushcraft, ergonomique et avec une bonne capacité de coupe est primordial.

Une fois la scie répondant à vos besoins en possession, vous avez besoin des astuces permettant de l’utiliser correctement. Vous pouvez donc reproduire les astuces suivantes : 

  • Réalisez un trait de coupe sur la moitié du diamètre d’une branche ;
  • Disposez votre main la plus faible du côté opposé la ligne de coupe;
  • Laissez tout le poids de la scie pénétrer dans le bois ;
  • Variez le plan de sillage pour rencontrer une arête saillante;
  • Empêchez la scie de ressortir en mettant une de vos mains au-dessus de la ligne de coupe.

Si vous respectez les principes énoncés dans cet article, vous pourrez débuter le bushcraft en toute sérénité. Vous avez toutes les clés en main pour une bonne pratique, il suffit de vous en servir.

Merci de nous avoir lus et à bientôt !

(Visited 754 times, 15 visits today)
Close