Écrit par Nature&Survie Catégorie : Adventure, Hiking, Randonnée

Emmener ses enfants en randonnée : bonne ou mauvaise idée ?

Une envie soudaine d’emmener vos enfants en randonnée ? Vous cherchez à savoir si cette activité est adaptée pour eux ? Bien sûr que cela est possible. Pour qu’une randonnée soit adaptée aux enfants, il suffit de faire preuve d’organisation. Préparer une randonnée en famille nécessite de prendre en compte leurs besoins et leurs capacités physiques. C’est la cohésion du groupe qui permettra de réaliser le parcours prévu. Il suffit juste de savoir comment s’occuper de ses enfants au mieux en randonnée pour la rendre agréable.

Voici quelques conseils pour profiter d’une randonnée avec vos enfants : 

Conseil n°1 : La planification d’un itinéraire adapté aux enfants

Un itinéraire adapté aux enfants est un itinéraire qui prend en compte tous les facteurs qui pourraient les rendre en difficulté. Il est donc primordial d’opter pour des solutions adaptées qui leur permettront de profiter pleinement de la randonnée. Si l’enfant se retrouve dans un environnement adapté, il prendra goût à réaliser le parcours proposé.

Voici les éléments à prendre en compte lors de la planification de l’itinéraire : 

  • la météo : le changement de température a un impact sur le bien-être d’un enfant ; 
  • les courbes de niveau : il faut regarder les types de sentiers et le dénivelé présent sur le parcours désiré ; 
  • les endroits de pauses : il faut opter pour des endroits avec des refuges pour se mettre à l’abri ; 
  • les types de sentiers : si c’est en été, il est préférable d’opter pour des sentiers ombragés.

Conseil n°2 : Prendre en compte leurs capacités physiques

Les capacités physiques des enfants varient en fonction de leur âge. Suivant leur âge, ils n’auront pas les mêmes capacités à réagir face à leur environnement. En effet, ils ne seront donc pas toute leur vie au même stade de croissance. Il faut donc adapter l’intensité de l’activité physique en fonction du développement de leurs habiletés motrices. 

Voici les types de randonnée à leur proposer suivant leur âge : 

  • Jusqu’à l’âge de 3 ans : ils sont capables de faire une randonnée de 2 heures maximum ; 
  • Entre 3 et 5 ans : ils peuvent réaliser une randonnée de 2 ou 3 heures avec 500 mètres de dénivelé ; 
  • Entre 6 et 9 ans : les randonnées à la journée sont adaptées à leur âge ; 
  • Après 10 ans : ils peuvent pratiquer la randonnée pendant plusieurs jours.

Conseil n° 3 : Préparez-leur des équipements adaptés

Les enfants ont besoin d’avoir un matériel sécurisant qui leur permet de prendre un maximum de plaisir sans risques. Il est donc important de leur fournir un équipement qui les protège à la fois du froid et de la chaleur. Le choix de l’équipement doit donc prendre en compte un certain nombre de caractéristiques. Ces caractéristiques doivent être adaptées à leur physique.

Voici les différentes spécificités des équipements adaptés aux enfants : 

  • les chaussures de randonnée : les plus adaptées sont celles avec des semelles rigides pour avoir un bon confort  ; 
  • le haut : ils doivent porter un tee-shirt, une polaire et une veste imperméable pour avoir suffisamment chaud ; 
  • le pantalon : ils leur faut un pantalon de randonnée en matière souple et résistante ; 
  • le sac à dos de randonnée : un petit sac à dos léger et facilement réglable. 

Conseil n° 4 : Les familiariser avec un matériel spécifique

Les enfants ont besoin qu’on leur apprennent à se servir du matériel de randonnée. 

Il est essentiel de les familiariser avec le matériel de randonnée dès leur plus jeune âge afin qu’ils puissent être le plus rapidement autonomes en randonnée pour affronter les situations difficiles. Ce matériel doit obligatoirement faire partie de la catégorie “enfants”.

Voici le matériel spécifique de randonnée que vous pouvez leur confiez : 

  • les bâtons de randonnée : ils ont des poignées et un manche qui facilite la prise en main ; 
  • la lampe frontale : elle doit préserver les yeux sensibles des enfants ; 
  • la gourde filtrante : elle doit avoir deux niveaux de filtration pour leur fournir une eau de qualité suffisante pour leur organisme ;
  • le sac de couchage : il leur faut un sac de couchage avec un système d’extension pour une utilisation de longue durée.

Conseil n°5 : instaurer un bon rythme de marche

En randonnée, un enfant à besoin de repère pour pouvoir canaliser son énergie lors de la marche. Il faut donc adapter la cadence à leurs capacités physiques. Il faut donc prévoir un rythme à la fois régulier et adapté à ce qu’il sont capables de faire lors d’une marche. Vous pouvez augmenter les distances parcourues si le parcours se fait en deux temps.

Voici le nombre de kilomètres que des enfants peuvent parcourir suivant leur âge : 

  • à l’âge de 3 ans : ils peuvent parcourir environ 3 km ; 
  • à l’âge de 4 ans :  ils peuvent parcourir environ 4 km ; 
  • à l’âge de 5 ans : ils peuvent parcourir environ 5 km ; 
  • à l’âge de 6 ans : ils peuvent parcourir environ 7 km ; 
  • à l’âge de 7 ans : ils peuvent parcourir environ 9 km ; 
  • à l’âge de 8 ans : ils peuvent parcourir environ 11 km.

Conseil n°6 : Préparer des activités ludiques et divertissantes

La randonnée ne doit pas avoir pour simple but d’inciter vos enfants à pratiquer un sport très physique. Il ne faut pas leur présenter cette activité comme difficile et qui demande de se surpasser. Il faut leur montrer qu’ils peuvent découvrir de nouveaux paysages et profiter de chaque lieu traversé. Il peut donc s’avérer judicieux de prévoir des activités à la fois ludiques et divertissantes.

Voici les lieux que les enfants peuvent appréciés de visiter : 

  • le sentier des contrebandiers : une chasse au trésor est organisée sur le lieu ; 
  • le parc de Merlet : des animations sont proposées pour découvrir l’univers de la montagne;
  • le cirque de Saint-Même : il y a des gigantesques cascades d’eau au beau milieu de la forêt;
  • Le circuit du Langoustier sur l’île de Porquerolles : l’île est bordée de plages paradisiaques et de criques avec une eau turquoise ; 
  • La forêt de fontainebleau : il y a une plage au beau milieu de la forêt ; 
  • le sentier du tétras : c’est une réserve naturelle avec un ancien village dont la chapelle a été restaurée.

Conseil n°7 : Prévenir les risques liés à l’altitude auxquels ils sont exposés

Les enfants sont beaucoup plus sensibles aux effets liés à l’altitude que les adultes. Un simple changement de pression atmosphérique, de température ou une montée en altitude peut avoir de graves répercussions sur leur état de santé. Il est donc de notre devoir de comprendre leurs besoins afin d’opter pour des solutions adaptées pour éviter des incidents.

Voici les risques liés à l’altitude auxquels les enfants sont exposés en randonnée : 

  • les risques liés aux froids : couvrez les de la tête aux pieds(à la fois la tête,les mains et les pieds) ; 
  • les variations de la pressions atmosphériques : éviter d’utiliser des téléphériques à la montagne ; 
  • l’exposition au soleil : mettez leur de la crème solaire au moins à un indice 50 et des lunettes de soleil ; 
  • les risques liés au mal des montagnes : à partir de plus de 1500 mètres, il faudra commencer à protéger vos enfants du froid et du soleil.

Conseil n°8 : les différents conseils de sécurité à prendre en compte

Il faut prendre des précautions, peut-importe le type de terrains abordés avec les enfants. Une randonnée en montagne est aussi dangereuse qu’une randonnée en milieu escarpé si on ne met pas en place des mesures pour protéger les enfants. Il faut donc faire preuve de grande prudence et appliquer une série de précautions pour qu’ils soient en sécurité lors de la randonnée.

Voici les différents conseils de sécurités que vous pouvez appliquer en randonnée : 

  • pour les sentiers au bord du vide : prendre la main de vos enfants quand ils sont en bas-âge ;
  • pour les sentiers difficiles à franchir : mettre une personne devant et derrière l’enfant pour assurer sa sécurité ; 
  • pour monter à une échelle : se mettre juste derrière l’enfant pour pouvoir le retenir s’ il trébuche.

Conseil n°9 : les astuces pour motiver vos enfants en randonnée

Les produits imperméabilisants permettent de protéger la matière de votre paire de chaussures de l’eau et des tâches qui pourraient s’incruster à l’intérieur de la chaussure.

Afin de rendre la marche moins ennuyeuse, vous pouvez développer un ensemble de stratégies pour motiver les enfants. Une randonnée qui n’est pas monotone les incitera à s’engager davantage dans les moindres missions que vous leur confiez. Ils ont besoin de se savoir considérer pour déployer toute leur énergie. Si vous suivez les astuces au pied de la lettre, ils ne s’ennuieront pas.

Voici les différentes astuces à utiliser pour motiver les enfants en randonnée : 

  • une variation des types de sentiers : vous pouvez alterner les passages en forêt, en montagne et sur des dunes ; 
  • une adaptation à leur rythme de marche : vous pouvez prévoir de faire des courtes pauses pour qu’ils admirent un lieu en particulier ; 
  • une dimension amusante : vous pouvez prévoir un ensemble de comptines à chanter pendant la randonnée ; 
  • une promenade originale : vous pouvez organiser une randonnée dans un endroit original et divertissant ;
  • les défis sportifs : vous pouvez adapter un défi à relever en fonction de l’âge de vos enfants comme par exemple l’ascension d’une montagne ou le sommet d’une colline à gravir ;
  • les objectifs : Vous pouvez leur fournir une carte au trésor afin qu’il retrouve des objets précis dans une forêt. 

Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à prévoir une bonne randonnée en famille.

Á très bientôt !

(Visited 2 times, 1 visits today)
Close